Rechercher
  • annabelesthetique

Le soleil et la peau

Ils sont nombreux. Voici les effets nocifs immédiats et à long terme du soleil sur le plus gros organe du corps humain, la peau:

Les effets immédiats :


Les effets nocifs immédiats


-> Le coup de soleil

Il s’agit d’une véritable brûlure. Son importance varie : il va d’une simple rougeur jusqu’à une brûlure du second degré avec des cloques. Il est en général douloureux, ou très inconfortable. La peau nous brûle, elle devient très sèche, perte de souplesse de la peau et suivie de démangeaisons. En cas de coup de soleil étendu, surtout chez l’enfant, il peut s’accompagner d’une sensation de malaise général (coup de chaleur) et nécessiter une hospitalisation. Il n’est pratiquement dû qu’aux UVB. Si l’atteinte est superficielle sans cloque, il guérira sans aucune séquelle ; en cas d’atteinte profonde il peut laisser des cicatrices permanentes.



***S.O.S coup de SOLEIL ***


Voici quoi faire pour calmer un coup de soleil et diminuer son impact.

Appliquer une compresse d’eau froide sur la brûlure, poser sur le dessus un sac de glace et laisser agir jusqu’à ce que la peau soit fraîche au toucher. Si après deux tentatives la peau ne rafraichit pas, prendre un bain d’eau glacée et y rester jusqu’à ce que la peau soit froide au toucher. Par la suite appliquer une crème après soleil ou du gel d’aloès en couche très épaisse sur la région brûlée. Déposer par-dessus une compresse d’eau froide et laisser agir 20 minutes. Retirez la compresse et faire pénétrer le reste de la crème ou du gel.

Plus vite vous réagissez, moins les dégâts seront importants.


->L’herpès solaire

Certaines personnes ont un herpès de la lèvre (bouton de fièvre) dont les poussées sont déclenchées par l’exposition solaire.


->L'épaississement cutané

L’exposition solaire entraîne un épaississement de l’épiderme qui est un phénomène de protection naturelle (épiderme plus épais arrête mieux les UV). Cette épaississement n’est pas visible à l’œil nue, mais pour votre esthéticienne ou autres professionnelles de la peau il le sera. Cet épaississement est responsable de poussées d’acné parfois importantes, d’un teint brouillé qui manque d’éclat dans les jours qui suivent l’arrêt de l’exposition. Cela est causé par un surplus de cellules mortes à la surface de la peau dû à l’épaississent de la peau.



Les effets à long terme


->Le vieillissement cutané

Le soleil est le facteur principal du vieillissement cutané. Voilà pourquoi votre esthéticienne vous dit toujours que la première crème prévention âge que vous devez posséder, est un écran solaire.

Le vieillissement cutané se traduit par une sécheresse cutanée, par un teint non homogène, des tâches pigmentaires, de la couperose, des microkystes blancs et des rides.


Les lentigos solaires, aussi appelées communément « taches brunes », ou « taches de vieillesse », sont un des effets les plus visibles du vieillissement cutané. Elles sont le résultat d’un dépôt de mélanine dans l’épiderme ou le derme. Il s’agit d’une forme fréquente d’hyperpigmentation qui se présente sous forme de petites zones plates, assombries et de couleur brunes claires à noires. Ces taches brunes apparaissent sur les zones les plus exposées au soleil, le visage, le cou, les épaules, le décolleté, les avant-bras et le dos des mains.


Ce sont principalement les UV, autant les UVA que les UVB, qui sont responsables de ces modifications.

Les UVA agissent au niveau de l’épiderme et du derme. Ils détruisent progressivement les fibres élastiques qui maintiennent la peau et modifient le collagène. Les UVB ont surtout une action sur l’épiderme, car ils pénètrent peu dans le derme.

Les mécanismes des altérations induites par les UV sont complexes. La production de radicaux libres y a un rôle central.


->Melasma

Le masque de grossesse, ou melasma, est dû à une surproduction de mélanine, le pigment responsable de la couleur de l’épiderme, par les mélanocytes. Il concerne essentiellement les femmes enceintes, chez qui il se déclenche à partir du 4ème mois de grossesse, mais pas uniquement. En résumé, si vous êtes enceinte, évitez l’exposition au soleil au maximum et appliquez de l’écran solaire à large spectre.


->Les cancers cutanés

Le nombre de mélanomes et autres cancers cutanés est en augmentation constante.

De nombreuses preuves montrent le rôle très important des UVA et UVB, dans l’apparition de ces cancers.

Par exemple, les mélanomes siègent plus souvent sur des zones de coups de soleil importants et les autres cancers cutanés surviennent principalement sur les zones découvertes (visage, mains, décolleté, haut du dos). Les mécanismes de déclenchement de ces cancers sont complexes.

Ils font intervenir une action directe des UVB sur l’ADN des cellules cutanées et la production de radicaux libres.



Les allergies

Il existe plusieurs formes d’allergie au soleil, dont la lucite estivale bénigne souvent la plus fréquente. Elle se manifeste par des rougeurs, une éruption de petits boutons ou papules rouges légèrement en relief ainsi que des sensations des démangeaisons aux endroits où votre peau a été exposée au soleil. Le plus souvent, elle se localise sur des zones exposées telles que le décolleté, les épaules, les bras, le dos des mains et les pieds.




Les effets bénéfiques


L’effet bénéfique principal et indispensable à la vie, est la synthèse de vitamine D dans la peau sous l’action des UVB.

Une exposition du visage pendant quelques minutes par jour suffit à produire la quantité nécessaire de vitamine D. La vitamine D permet l’absorption du calcium par le tube digestif.

Elle évite le rachitisme chez l’enfant et l’ostéomalacie chez l’adulte.

Le soleil est bien évidemment indispensable à la vie puisqu’il réchauffe la Terre à une température compatible avec la vie et permet de faire pousser les végétaux. En l’absence de soleil, les températures seraient très basses et aucune plante, arbre pourrait vivre.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout